Présentation

Dr Marc GERAUD : L'homme et sa carrière

Né en 1957 à Paris, études au lycée Marcel Roby de Saint Germain en Laye puis début des études de Médecine en 1975 à la faculté de saint Antoine de Paris.

Premières expériences hospitalières dans le service de Néphrologie du Pr Gabriel Richet à l'hôpital Tenon puis externe en chirurgie dans le prestigieux service de chirurgie du Pr jean Loygue à l'hôpital saint Antoine.

Reçu à l'internat des hôpitaux de paris au premier concours en 1981 ; S'oriente tout de suite vers la chirurgie avec premier stage d'interne en chirurgie infantile dans le service du Pr Gruner à l'hôpital Trousseau puis dans différents services parisiens.

Aprés le service Militaire

Service militaire à Dakar pendant 1 an de 1984 à 1985 et reviens avec le souhait de s'orienter vers la gynécologie obstétrique, grosse expérience au Sénégal avènement en France de la fécondation in vitro.

Rencontre inopinée du Pr Zerbib, alors futur agrégé dans le service d'urologie du Pr Steg de l'hôpital Cochin et changement complet d'orientation vers l'urologie tout en gardant une petite attirance vers la chirurgie gynécologique. Fin de l'internat alternativement en urologie et en gynécologie et clinicat en urologie d'abord infantile à Trousseau puis adulte dans le service du Pr Steg à l'hôpital Cochin.

Quelques hésitation à la fin du clinicat entre rester à Cochin, partir à Vannes dans une association ou reprendre seul la clientèle d'urologie et gynécologie de jacques Gayon à Compiègne.

Urologue à la polyclinique Saint Côme de Compiègne

Arrivée à la Polyclinique Saint Come en 1991 avec une activité double essentiellement d'urologie mais aussi de chirurgie gynécologique avec développement des techniques de cure de prolapsus. Mise en place de cours de formation sur les nouvelles techniques de cure de prolapsus.

Carrière et vie très prospère, marié , 3 enfants , et début 2000 gros clasch divorce, bouleversement total surcharge stress, surmenage et finalement infarctus sur le quai de la gare de Lyon ; arrêt total de toute activité , 9 mois de réanimation cardiaque à paris renouveau complet, nouvelle femme , enceinte , nouvelle vie et nouveau cœur grâce à une transplantation cardiaque. Nouveau départ à 0 avec plus de recul sur la vie , plus de sérénité et reprise totale de toutes les activités. Orientation plus intellectuelle avec étude de la sexologie.

Aujourd'hui toujours chirurgien urologue à la nouvelle clinique saint Come de Compiègne, toujours enseignant de la chirurgie du prolapsus, consultations aussi de sexologie et implications administratives au syndicat des urologues , au conseil d'administration de l'association française d'urologie.

Remarié et 5 enfants 3 grands de 22 , 20,et 18 ans et 2 petits de 8 et 5 ans ….

La polyclinique saint Côme

  • Chirurgie : 102 lits
  • Soins Intensifs Post-Interventionnels :  12 lits
  • Maternité :  21 litsMédecine :  13 lits
  • Soins de Suite Indifférenciés :  30 lits
  • CréationTotal Hébergement court séjour : 178 lits
  • Chimiothérapie Ambulatoire : 12 places
  • Chirurgie Ambulatoire : 24 places
  • Hémodialyse en centre lourd : 28 postes
  • Unité d’Urgences : 5 lits porte
  • Total de Lits, Places et Postes : 247

MAISON MEDICALE : 30 bureaux de consultation

La polyclinique Saint-Côme en chiffres

  • 6 000 séjours d’hospitalisation
  • 10 000 séjours ambulatoires
  • 13 000 passages aux Urgences
  • 4 500 séances de Chimiothérapies
  • 12 500 séances d’Hémodialyse
  • 1200 accouchements
  • 370 salariés directes
  • 100 praticiens
  • 100 salariés indirectes (prestataires externes)
  • 20 000 m² 
  • 450 places de parking